Les Archives nationales et le Cnap s’associent pour réaliser l’exposition « Un art d’État ? Commandes publiques aux artistes plasticiens (1945-1965) » du 31 mars au 13 juillet 2017 aux Archives nationales, site de Pierrefitte-sur-Seine. Celle-ci propose aux spectateurs d’appréhender le processus de commande publique au lendemain de la seconde guerre mondiale à travers une sélection d’œuvres et de documents prêtés par le Cnap et d’autres institutions. Cette vidéo revient sur la commande à André Bizette Lindet.
_

André Bizette-Lindet (sculpteur), Marjolaine et Luc Lanel (céramistes), Jules Leleu (décorateur), médaillon Centaure, élément de décor pour une salle à manger du palais de l’Élysée, 1947 Faïence glaçurée environ 1 m² FNAC 7036

En 1947, le président Auriol et son épouse, récemment installés à l’Élysée, entreprennent d’importants travaux de réaménagement, destinés à faire du palais une vitrine du goût français. Jacques Jaujard lance plusieurs commandes de prestige, dont un ensemble de mobilier et un décor en céramique pour la salle à manger. Une luxuriante frise de fruits et de feuillages court le long des portes et des fenêtres. Un médaillon monumental – une panthère surprise dans une jungle de fantaisie – répond à quatre dessus-de-porte allégoriques. Y figurent la Source, les Vendanges, une Licorne, et enfin, « cabré, brandi[ssant] un rameau de chêne, symbole de la force et de la poésie épique », le Centaure. André Bizette Lindet décrit le projet comme un hommage éclectique aux émaux persans, à la tapisserie de La Dame à la Licorne et aux enluminures médiévales. Sous le mandat du général de Gaulle, le changement d’affectation de la pièce, désormais dédiée au conseil des ministres, conduit au démontage de l’exubérant décor, héritier des flamboiements de l’entre-deux-guerres. JP (Extrait du livret de visite de l'exposition, Archives nationales).