Aucun bâtiment n'est innocent

Arts plastiques - Exposition

14 avril • 16 juin 2018

À y regarder de plus prés ses dessins sont des petites disparitions, ses performances des solitudes alignées, ses installations : des apparitions en perdition.

Au centre d’art, Nicolas Daubanes souhaite  proposer l’image du toit de la prison de Nancy en Janvier 1972. Du coup, le travail sur les prisons continue, se renouvelle, se nourrit d’images et de documents d’archives. En effet, il se réfère à l’histoire mais la dézingue de l’intérieur car elle est pour cet artiste la simple matière première d’une œuvre en cours.

Complément d'informations: 
Représentée par la Galerie Maubert (Paris) www.galeriemaubert.com + d’infos sur l’artiste: www.nicolasdaubanes.com RDV en lien avec l’exposition Samedi Famille 26.05.2018 de 10h à 18h Une journée proposée aux familles pour se retrouver avec l’artiste et créer ensemble : atelier, projection de films, jeux…
Horaires: 
Du mercredi au samedi de 14h à 18h. Fermé les jours fériés. Entrée libre et gratuite.
Heures de vernissage: 
19 h
Partenaires: 
Projet réalisé en partenariat avec la Briqueterie de Nagen, St Marcel – Paulel (31) et Collective Pulse for shared success. C’est sous l’impulsion du ministère de la Culture (Direction régionale des affaires culturelles Occitanie), que Collective Pulse, agence de facilitation en management d’équipe, et le Pôle européen de la Céramique se sont associés pour mettre en œuvre ce projet singulier mêlant recherches artistiques et dynamique d’équipe à la Briqueterie de Nagen. www.residenceartisteentreprise2018.fr Œuvres coproduites (150 sérigraphies) avec le Château de Jau, Cases de Pène (66)
Centre d'art contemporain Chapelle Saint-Jacques
Avenue du Maréchal Foch
Saint-Gaudens 31800
France
Dernière mise à jour le 06 avr. 2018