BLANCHE MONNIER - AVAF

Arts plastiques - Exposition

15 septembre • 16 décembre 2018

assume vivid astro focus (avaf) est un duo d’artistes franco-brésilien composé de Christophe Hamaide-Pierson (Paris, 1973) et d’Eli Sudbrack (Rio, 1968). À travers chacun de ses projets et expositions, avaf explore différentes pratiques artistiques et thématiques liées à la culture contemporaine, et donnant naissance à des installations immersives où l’interaction constitue une dimension essentielle. Ces installations spécifiques (in situ) renferment elles-mêmes une multitude de références et de mediums inspirés par l’histoire, le contexte socioculturel et politique du lieu, la ville, ou le pays où avaf est invité à travailler.

Par l’intermédiaire d’une esthétique et d’une démarche qui peuvent être perçues comme une abstraction festive ainsi que par l’exploration attentive de la dynamique sociale et politique contemporaine, avaf met en place une forme de célébration collective, tout en réaffirmant la place de l’individu et la pleine expression de soi. L’agrégation boulimique propre à chacun de ses projets, déborde du cadre établi dans une joyeuse communion hybride ; une énergie communicative, un peu comme celle que fait naître la musique sur une piste de danse et qui entraîne parfois une sorte de communion collective, d’euphorie extatique.

«L’environnement global de chaque installation devient une manière très intense d’introduire le spectateur dans un espace où tous ses sens sont en alerte. C’est parfois même un peu violent, sans issue de secours - comme si nous faisions entrer le public dans notre cerveau. Par ailleurs, nos installations visent aussi à provoquer une sorte d’orgasme visuel. Dans l’idéal, un orgasme permanent ! Jouir au milieu d’une explosion de couleurs nous apparaît comme la seule jouissance vraiment souhaitable.»

Pour sa première exposition solo en France sur l’invitation du Confort Moderne, avaf présente une installation immersive intitulée Blanche Monnier, héroïne d’un fait divers qui inspira à André Gide en 1930 une chronique restée célèbre : La séquestrée de Poitiers. Ainsi placée sous le poignant patronage de Blanche Monnier, l’exposition entend moins livrer un portrait de cette femme (que les archives donnent à voir sous le double aspect d’une grande beauté et d’une hideur cadavérique) que de nous faire pénétrer à l’intérieur même de Blanche, dont le trouble mental s’incarne ici dans une œuvre-corps : à la fois enfermée (entre les murs) et enfermante. Le spectateur se trouve ainsi doublement séquestré, aussi longtemps ou aussi brièvement qu’il le voudra, dans l’espace redessiné du Confort Moderne.

La deuxième pièce de l’exposition, Men under control (2018), est un immense tapis dont le motif s’inspire de l’imagerie fétichiste de la pop-culture. Dans son rapport ludique aux interdits socio-sexuels, l’œuvre s’affranchit également de toute interdiction : le spectateur peut la fouler, voire s’y allonger s’il le (la) désire. Cette même surface accueillera divers ateliers de création dans le sillage de l’exposition Blanche Monnier.

Horaires: 
Du lundi au vendredi de 12h à 18h, le samedi et le dimanche de 15h à 17h30 et les soirs d'événements
Tarifs: 
Entrée libre
Moyens d'accès: 
Accès mobilité réduite
Le Confort Moderne, centre d'Art Contemporain
185 rue du faubourg du Pont-Neuf
Poitiers 86000
France
Dernière mise à jour le 17 sept. 2018