Construire une collection

L'exposition « Construire une collection » au Musée des Beaux-Arts de Rennes présente une partie des 90 œuvres déposées en 2018 par le Centre national des arts plastiques, au côté de dons et acquisitions du musée. Principalement centré sur la peinture depuis sa création, le musée a souhaité réorienter l’accrochage de  ses salles et développer la collection contemporaine. Grâce aux importants dépôts successifs du Cnap, l’art contemporain est devenu ainsi un axe majeur du musée.
_

CONSTRUIRE UNE COLLECTION
Les œuvres du Cnap viennent compléter les ensembles déjà présents depuis 2014 dans le musée. Des dessins de Claude Closky, des pièces de Rebecca Bournigault, Laurent Pariente, Pierrette Bloch ou Katharina Grosse ont été déposées ainsi que des peintures de Malcolm Morley, Fréderic Sanchez, Christian Bonnefoi et Arthur Aillaud.

À venir, la présentation de l’installation La couleur de la mer de Pierre Ardouvin dans le musée.
_

UN PARTENARIAT INSCRIT DANS LA DURÉE
Un certain nombres d’œuvres visibles dans les salles du musée témoignent du nombre important de dépôts consentis au XIXe et au XXe siècle par l’institution dont le Cnap est aujourd’hui l’héritier : d’Abel de Pujol à Théodore Caruelle d'Aligny et Mathurin Méheut en passant par Octave Penguilly L'Haridon.

En 2014 déjà, le Cnap avait participé à l'ouverture du musée vers l'art contemporain grâce au dépôt de quelques pièces exemplaires de l’art cinétique comprenant des figures historiques comme Jesus Rafael Soto, Gregorio Vardanega, Demarco ou Nino Calos. C'est aussi à cette occasion que des tenants reconnus de l’abstraction, comme Vera Molnár ou Shirley Jaffe, et de artistes comme Francis Baudevin, Dominique Dehais, Farah Atassi, Alain Declercq ou encore Philippe Cognée ont rejoint les Beaux-Arts de Rennes.
_

LES DÉPÔTS DU CNAP À RENNES
54 œuvres du Cnap sont actuellement en dépôt à Rennes à l’instar d’une partie des décors de la Cours d’appel, réalisée par Nicolas Louis Gosse au milieu du XIXe ; les décors de l’Institut de géologie de l’Université Rennes 1 par Mathurin Méheut (1942-1946) et d'Yvonne Jean-Haffen, représentant plus d’une vingtaine de panneaux décoratifs monumentaux ; une tapisserie commandée à Bernard Piffaretti, en dépôt à la Drac Bretagne ou encore une œuvre de Louis-Henri Nicot, Annaïg Mamm-Gozh du Faouëtinstallée devant le Centre hospitalier régional universitaire. On peut citer enfin plusieurs peintures accrochées dans l’Église Saint-Aubin.

Dernière mise à jour le 05 juill. 2018