Du double au singulier

Arts plastiques - Exposition

28 avril • 09 septembre 2017

Conçue par Arnaud Vasseux comme une seule et même exposition, Du double au singulier sera présentée dans l’espace du Frac à Montpellier et sur le Site archéologique Lattara - musée Henri Prades. Ce projet sera l’occasion pour l’artiste de faire dialoguer des objets de la collection archéologique du musée avec certaines de ses œuvres anciennes et récentes, mais aussi de réaliser des interventions sculpturales à partir d’un choix d’objets antiques issus des réserves. Ainsi, durant tout le mois d’avril, le Frac sera pour lui un « atelier », dont résultera une grande partie du contenu de l’exposition répartie sur les deux sites.
S’attachant aux gestes et procédures artistiques mis en œuvre en des temps lointains, le sculpteur interroge la « puissance d’énigme » que conservent, aujourd’hui encore, certains artefacts. Révélateurs de croyances et d’usages disparus, des urnes funéraires en verre d’époque romaine, par exemple, donnent lieu à un ensemble d’œuvres nouvelles qui en constituent l’étrange prolongement. Procédant par déplacements et substitutions, confrontant sur un même plan éléments passés et récents, l’artiste vient en bousculer et en réactiver le statut et la perception. Contre un modèle temporel linéaire de l’évolution des arts, chaque intervention propose une relecture des objets et des gestes, une autre histoire, faite d’analogies, parfois d’antagonismes.

À Lattes, sur le Site archéologique Lattara - musée Henri Prades, l'exposition se déroule du 29 avril au 9 octobre 2017 (Vernissage vendredi 28 avril 2017 à 18 h 30).

Complément d'informations: 
Diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, Arnaud Vasseux est, depuis 2006, professeur de sculpture et volume à l’École supérieure des beaux-arts de Nîmes. Dans sa pratique, il donne une place déterminante à l’approche et à la manipulation des matériaux dans l’élaboration du sens. Préférant les matériaux qui traversent plusieurs états, comme le plâtre, la résine, la cire ou le verre, il en interroge la nature et fait advenir des formes qui combinent fragilité, instabilité et résistance. Son travail met en jeu les notions d’espace, de temps et de lieu, par l’exploration des possibilités issues des techniques du moulage et de l’empreinte.
Horaires: 
Ouvert du mardi au samedi, de 14 h à 18 h · Entrée libre
Heures de vernissage: 
18 h 30
Partenaires: 
Site archéologique Lattara - musée Henri Prades, Montpellier Méditerranée Métropole
FRAC Occitanie Montpellier
4-6 rue Rambaud BP 11032
Montpellier 34006
France
Dernière mise à jour le 28 mars 2017