Artiste iranienne, Hannah Darabi a étudié à la Faculté des Beaux-Arts de Téhéran, puis à l'Université Paris VIII. Aujourd'hui basée à Paris, elle développe un travail qui s'inscrit principalement dans le champ du paysage urbain.
Le livre constitue pour elle une forme de représentation et un support privilégiés. Son premier ouvrage monographique, Unreal City, livre d'artiste auto-publié, propose un ensemble de photographies de chantiers, signes à la fois de la construction et de la ruine. Neuköln « Heroes », réalisé en collaboration avec Benoît Grimbert et consacré à la période berlinoise de David Bowie, est publié en 2013. Son récent projet Haut Bas Fragile, propose une image alternative de Téhéran ; il a été exposé en 2016 dans le cadre de Photo Saint-Germain.
Elle collabore régulièrement avec différents organismes d'aménagement sur la question de l'espace public. Elle s'est notamment intéressée aux populations des quartiers de Paris (APUR) et de la Défense (EPADESA).

Source: 
artiste