Née en 1982, Julie Béna vit et travaille entre Prague et Paris. Héritières d’une enfance passée dans un théâtre itinérant et d’une adolescence de comédienne, les réflexions de Julie Béna se nourrissent et s’inspirent aussi bien du théâtre et de la littérature que de la culture populaire. Ses figures fétiches, Rose Pantoponne et Miss None & Mister Peanut (qui l'ont accompagnée pendant des années) doivent leur nom pour le premier à un personnage du Festin nu de William S. Burroughs et pour les seconds à une expression repiquée d'un livre et au logo de la marque américaine « Planters » –.  Dans un travail mêlant performance, sculpture, cinéma et installation, Julie Béna convoque une imagerie et des préoccupations quotidiennes qu’elle fait siennes au travers de mises en scène, en les transformant en sujets de fictions tantôt poétiques, romanesques ou épiques.

En 2018, elle participe à la sixième édition de la Biennale de Rennes et est nommée pour le prix Aware.  Son travail a entre autre été présenté à Fused, San Francisco; Mathew, NYC, Chapter, NYC; Bozar, Brussels; RCA, London; Futura,Prague.

En 2019, Julie Béna bénéficie de plusieurs expositions personnelles:  au Jeu de Paume; au CAPC musée d’art contemporain, Bordeaux; à la Galerie Joseph Tang et au Musée Amparo de Puebla, Mexique.  Elle a récemment performé au Centre Pompidou, Paris;

M Leuven; ICA London, Independant, Brussels; FondationRicard et  Palais de Tokyo, Paris.  Elle est représentée par la Galerie Joseph Tang, Paris et Polansky, Prague.

Dans sa lettre pour les habitants de Pantin, Julie Béna raconte les souvenirs qu’elle garde de sa vie à Pantin, et les nouveaux souvenirs qu’elle crée depuis le premier étage de son nouvel appartement à Prague.

Site de l’artiste : http://www.juliebena.com/

Source: 
Centre national des arts plastiques