RAFFARD-ROUSSEL est un milieu de recherche et de création qui réunit dans un même environnement le travail des artistes Matthieu Raffard et Mathilde Roussel. Notre travail se noue principalement autour de trois boucles de recherches : l’inclusion des non-humains dans le champ de l’art, l’autonomie technologique, la transversalité des savoirs.

Il nous semble qu’à l’heure où nous traversons des mutations écologiques et sociales d’une envergure probablement sans précédent, il est important de repenser intégralement notre rapport au monde. Nous avons la conviction qu’en tant qu’artistes nous nous devons de participer à ce mouvement de réinvention du monde en construisant, entre autres, les bases d’un nouvel imaginaire.

Ce nouvel imaginaire nous le cherchons -->

---> En développant une sensibilité au « cheminement de la matière » que provoque la réalisation d’une oeuvre lorsqu’elle fait appel à des matériaux qui proviennent de diverses origines (comme lorsque nous cartographions les flux matériel, énergétique et social qui ont été nécessaires à la réalisation de nos oeuvres).

---> En inventant ou en réinitialisant des modes d’enregistrement du monde qui nécessitent l’usage d’une très faible quantité de ressources matérielle et énergétique (comme lorsque nous réalisons l’archive d’un corps à partir des marges des journaux que nous avons lus au cours de l’année).

---> En montrant la matérialité et le fonctionnement des technologies que nous utilisons dans notre atelier (comme lorsque nous fabriquons et rendons visible nos outils en réalisant par exemple une machine à dessiner fonctionnant à partir de matière colorante collectée autour de notre atelier).

Source: 
Matthieu RAFFARD et Mathilde ROUSSEL