Mémoire double

Exposition

12 • 27 janvier 2018

Une exposition-recherche d'Angélique Buisson avec l'Union Locale des Associations d'Anciens Combattants et Victimes de Guerre, le 2e régiment du Service Militaire Volontaire et le Service Jeunesse de Brétigny-sur-Orge.

 

«Mémoire double» fait suite à la résidence d’un an d’Angélique Buisson au CAC Brétigny. Le projet est le fruit de la rencontre et du dialogue avec les membres de l’association des Anciens Combattants (ULAAVCG), des jeunes du 2e régiment du Service Militaire Volontaire et des adolescents qui fréquentent le Service Jeunesse de la Ville de Brétigny-sur-Orge. Il est né d’un désir collectif de transmission et de construction de la mémoire des conflits, à partir d'archives, de documents et de récits collectés auprès d' anciens combattants et de jeunes habitants du territoire et de leurs encadrants. 

Tout au long de l’année 2017, la résidence a donné lieu à un ensemble de rencontres et d’ateliers, dont la trame principale consistait à aborder la guerre dans ses incarnations passées et dans son actualité, dans les récits et l’imagerie qu’elle continue de générer. 

C'est ainsi qu'ensemble, les participants au projet sont allés à la rencontre de personnes, d'institutions et de lieux qui, à différents niveaux, conservent et perpétuent la mémoire des conflits: l'Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD), un collectionneur d'artisanat de guerre, d'anciens combattants et d'anciens résistants du territoire (et notamment ceux du Comité pour la mémoire des résistants au nazisme dans la région arpajonnaise), des monuments aux morts et autres lieux de commémoration. Ils se sont acheminés chaque fois plus près de la fabrication des souvenirs et des images, jusqu'aux drones qui en constituent aujourd'hui une source considérable. La question de la technologie, présente en filigrane dans le projet, a rejoint d’un côté l’histoire de Brétigny, ancien centre d'essais en vol évoluant en Cluster Drones, et de l’autre un questionnement sur le devenir de l’image qui traverse le travail d'Angélique Buisson.

En rassemblant objets, récits et images sous forme d’installations, de films et d'autres dispositifs de montage, Angélique Buisson tente, en discussion avec les participants, de constituer une archive vivante. Elle cherche à mettre en scène aussi bien l’incarnation de l’histoire que ses mémoires fantômes, ses angles morts et ses impensés, ce qui permet une réécriture, des allers-retours entre l’histoire et ses narrations. 

Cette exposition explore ainsi les liens qui unissent image et événement historique, abordant plus généralement la question des politiques de mémoire. Pensée comme un moment de recherche [1], «Mémoire double», qui se composera d’ateliers et de visites, opère comme un laboratoire d’observation, une enquête historiographique, un processus réflexif in progress. Le processus de reflexion sur la mémoire se pousuivra ainsi le temps de cette exposition, qui se verra enrichie et transformée au fil des événements qui s'y dérouleront, et dont le vernissage, prévu le dernier jour, marquera un aboutissement possible. 

Ce projet a reçu le soutien du Service du Développement et de l'Action Territoriale du Ministère de la Culture et de la Communication—Drac Île-de-France au titre de «Culture et lien social». 

[1] Seconde exposition du cycle 2017-2019 intitulé Altérisme, «Mémoire double» correspond au temps de recherche que chaque année le CAC Brétigny déploie en partenariat avec des établissements de recherche et des structures pédagogiques, au niveau local, national ou international.

Horaires: 
Lundi-Samedi, 14h-18h. Nocturnes les soirs de représentation au Théâtre Brétigny.
Heures de vernissage: 
17h-21h
Moyens d'accès: 
Accès depuis Paris en RER C (30 minutes environ): Toutes les 15 minutes trains BALI, DEBA, DEBO, ELBA direction Dourdan, Saint-Martin d’Étampes, arrêt Brétigny. De la gare de Brétigny, suivre la direction Espace Jules Verne, prendre le boulevard de la République, continuer sur la place Chevrier, prendre légèrement à droite sur la rue Danielle Casanova, et au rond-point prendre la première sortie rue Henri Douard. Accès en voiture: Depuis Paris, A6 direction Lyon, sortie Viry-Châtillon, Fleury-Mérogis, puis Brétigny centre. Depuis Évry, francilienne direction Versailles, sortie 39B direction Brétigny. Depuis Versailles, francilienne direction Évry, sortie Brétigny centre. Pour venir en covoiturage, rejoignez le groupe BLABLACAC(B) sur Facebook.
Partenaires: 
Le CAC Brétigny est un équipement de Cœur d’Essonne Agglomération et bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication—Drac Île-de-France, de la Région Île-de-France et du Conseil départemental de l’Essonne, avec la complicité de la Ville de Brétigny-sur-Orge. Il est membre des réseaux TRAM et d.c.a.
CAC Brétigny
Brétigny-sur-Orge
France
Dernière mise à jour le 12 janv. 2018