Les Archives nationales et le Cnap s’associent pour réaliser l’exposition « Un art d’État ? Commandes publiques aux artistes plasticiens (1945-1965) » du 31 mars au 13 juillet 2017 aux Archives nationales, site de Pierrefitte-sur-Seine. Celle-ci propose aux spectateurs d’appréhender le processus de commande publique au lendemain de la seconde guerre mondiale à travers une sélection d’œuvres et de documents prêtés par le Cnap et d’autres institutions. Cette vidéo revient sur la commande à Pan Yuliang d'un buste de Maria Montessori.

_

Pièces extraites du dossier de commande à Pan Yuliang d’un buste représentant Maria Montessori, 1958
35,5 × 25 Arch. nat., F/21/6963

Entre 1951 et 1961 est entrepris un vaste programme décoratif pour le Musée pédagogique, à Paris (29, rue d’Ulm, dans les anciens locaux de l’école Saint-Geneviève). La collection est dédiée aux grands pédagogues de l’histoire, depuis la figure carolingienne d’Alcuin jusqu’à Maria Montessori (1870-1952), dont la méthode fut proscrite par le régime fasciste. Ce dernier buste est l’un des rares commandés à une artiste, étrangère de surcroît, la Chinoise Pan Yuliang. En effet, le choix des sculpteurs pour ce programme se révèle en général des plus classiques. On compte un bon nombre de grands prix de Rome (Ulysse Gemignani, Félix Joffre, Évariste Jonchère, Henri Lagriffoul) et nombreux sont, parmi les artistes retenus, les habitués de la commande publique. Le présent dossier de commande à Pan Yuliang, datant de 1958, est en réalité une réponse au désir de l’association Maria Montessori de faire sculpter un buste qui serait offert au musée, et pour lequel le directeur de cabinet du ministre de l’Éducation nationale, Louis Cros, a demandé une participation de l’État. CH (Extrait du livret de visite de l'exposition, Archives nationales).