Raphaël Zarka / Partitions Régulières

Arts plastiques - Exposition

04 février • 20 mai 2018

Sculpteur, Raphaël Zarka s’exprime également par la photographie, le dessin ou la vidéo. L’exposition rassemble des oeuvres relevant de ces différents domaines à commencer par des collages reproduisant à l’échelle 1 les marmi finti (faux marbres peints) qui accompagnent les fresques réalisées par Luca Signorelli et le Sodoma dans le Grand Cloître du monastère de Monte Oliveto en Toscane. Ceux-ci, représentant des motifs géométriques, se situent à la frontière entre recherche mathématique et expression artistique.

Pour définir sa démarche, Raphaël Zarka indique : « je m’intéresse à la migration des formes et ce mouvement, qu’il soit le fruit du hasard objectif ou de l’investigation, me dirige fréquemment hors du champ de l’art, vers des formes produites dans des contextes aussi différents que la pratique du skateboard, la mécanique galiléenne ou, plus récemment,

la cristallographie ».

Cette même démarche, qui relève du chercheur autant que de l’artiste, était déjà à l’origine du film intitulé Topographie anecdotée du skateboard (2008), acquis par le Frac Franche-Comté. Ce « film de montage » de 40 minutes, présenté dans l’exposition, dresse en effet un inventaire des surfaces détournées par les skateurs dans l’espace public (trottoirs, rampes d’escaliers, piscines vides …), une pratique « sauvage » rapidement canalisée par les pouvoirs publics qui s’attelèrent à la création de skate-parks dotés de rampes en courbe et de plans inclinés issus de la mécanique galiléenne. Avec ce film, l’artiste tend à démontrer la persistance de formes savantes à travers le temps et les usages, fussent-ils populaires, et à les ramener dans le champ de l’art.

Les Partitions Régulières du projet Paving Space, qui donne son titre à l’exposition, comme La famille Schoenflies participent d’une telle procédure. Il s’agit de sculptures modulaires dont la forme est empruntée aux modèles conçus par le mathématicien et cristallographe Arthur Schoenflies (1853-1928). S’appropriant ces formes à des fins sculpturales, l’artiste en modifie l’échelle et les transpose dans d’autres matériaux. L’exposition témoigne de deux approches différentes des modèles de Schoenflies que l’artiste résume en ces termes : « La première consiste à mettre en avant les formes singulières des blocs les plus sculpturaux, c’est ce que j’ai fait en produisant La Famille Schoenflies, une série de sept petites sculptures en merisier posées à même le sol (2016). La seconde privilégie les possibilités combinatoires des modules, ce que j’expérimente depuis 2015 à travers différentes configurations de son module n°5 sous forme de « sculptures instrumentales » destinées à l’usage du skateboard ».

L’une de ces sculptures « instrumentales » est présentée au centre d’une salle dont les murs accueillent des peintures d’Hugo Schüwer Boss créant un dialogue inédit entre les productions de ces deux artistes.

Pour surprenant qu’il soit, ce dialogue révèle une autre dimension du travail de Raphaël Zarka qu’une approche exclusive via le registre mathématique ne saurait permettre de saisir, à savoir son inscription dans l’art et le dialogue incessant qu’il entretient avec lui (qu’il soit contemporain ou non) et sa dimension sensible.

En effet, Raphaël Zarka regarde le monde et les mathématiques comme un artiste. Il y trouve des formes qui peuvent relever du champ de l’art et qu’il y fait entrer – telles des sculptures trouvées que Brassaï qualifiait de « sculptures involontaires » – mais il les investit ou les augmente « d’un supplément d’âme » lorsqu’il donne aux skateurs la possibilité d’interpréter – et donc de faire vivre ses sculptures – ou lorsqu’il baptise chacune des pièces de La famille Schoenflies, du prénom de l’un des proches du mathématicien. Ainsi à la froideur attendue des formes géométriques répondent chez Zarka d’humaines perspectives.

SZ

Horaires: 
ouverture au public 14h - 18h du mercredi au vendredi 14h - 19h samedi et dimanche fermeture le 1er mai
Heures de vernissage: 
18:30
Tarifs: 
tarif plein : 4€ tarif réduit : 2€ ou Gratuit
FRAC Franche-Comté
2 passage des arts
Besançon 25000
France
Dernière mise à jour le 06 févr. 2018