Vinyls & Clips

Arts plastiques - Exposition

19 mai • 22 septembre 2019

L’exposition Vinyls & Clips réunit un ensemble important de disques vinyles et de pochettes réalisés par des artistes, plasticiens, musiciens et poètes, issus de la collection de Guy Schraenen. Elle propose également, en dialogue avec cette collection, une sélection de vidéos d’artistes qui ont utilisé cet autre produit de l’industrie musicale qu’est le clip vidéo. Guy Schraenen était collectionneur, éditeur d’art, galeriste, commissaire d’exposition, auteur... Passionné par la poésie visuelle et sonore, il s’est intéressé pendant plus de trente ans aux oeuvres éditées et aux multiples, diffusés par les artistes des différents mouvements d’avant-garde de la fin des années 50 jusqu’aux années 80. Une partie de la collection de Guy Schraenen, à savoir la section spécialisée sur le thème du son a été déposée au Musée Weserburg de Brême.

Au sein de cette section, Maike Aden, historienne de l’art et musicologue, a opéré une sélection pour le Frac, offrant ainsi un vaste panorama sur les artistes et mouvements artistiques du XXe siècle et sur leur intérêt pour la dimension sonore. Beaucoup de grands noms de l’art se sont en effet emparés du disque : depuis Joan Miró et Fernand Léger jusqu’à Damien Hirst, en passant par Gerhard Richter, Michelangelo Pistoletto et Robert Mapplethorpe, les courants essentiels sont représentés. Les collaborations entre musiciens et artistes sont nombreuses, avec notamment Bobby O et Roy Lichtenstein ou Philip Glass et Sol LeWitt. Les groupes de rock et de pop suivent le mouvement : les Beatles choisissent Richard Hamilton pour le « White album » et Peter Blake pour Sgt. Pepper’s ; Raymond Pettibon crée l’ensemble des pochettes de Black Flag, tandis qu’Andy Warhol conçoit des pochettes pour le Velvet Underground et pour les Rolling Stones. De son côté, le groupe Sonic Youth collabore avec un artiste différent pour chacune de ses pochettes et travaille avec Jeff Wall, Gerhard Richter ou encore Richard Prince.

En regard de cet ensemble qui concerne essentiellement les artistes du XXe siècle jusqu’aux années 80, Sylvie Zavatta, directrice du Frac, a souhaité proposer des vidéoclips musicaux pour la plupart réalisés récemment. Les clips vidéo ont été conçus à l’origine pour soutenir la promotion publicitaire de chansons, de musiques, d’albums ou de groupes. De nombreux artistes des arts visuels contemporains ont trouvé dans ce format court, issu de la publicité, une liberté de ton leur permettant de mêler décalage, humour, provocations ou détournements tout en faisant écho à des idées en prise avec notre époque. Dans l’exposition, sont proposés des clips d’artistes qui prennent différentes formes. D’une part, des films intégralement conçus par les artistes, de l’image à la dimension sonore. Il s’agit d’oeuvres « façon clips musicaux » en quelque sorte, engageant un regard critique sur ce médium lui-même et sur les stéréotypes qu’il véhicule. D’autre part, des clips nés de collaborations entre artistes visuels et musiciens. En s’emparant des objets et standards populaires que sont les disques et les clips promotionnels, les artistes transforment l’industrie musicale en terrain d’expérimentation. Ils s’inscrivent ainsi dans une histoire remontant aux futuristes et aux dadaïstes qui se sont employés au début du siècle dernier à bousculer les frontières entre l’image et le son.

Horaires: 
du mercredi au vendredi 14h-18h samedi et dimanche 14h-19h
Heures de vernissage: 
18h30
Partenaires: 
Trax Magazine Museum TV Les Inrockuptibles OUÏ FM
Mécénat: 
Crédit Agricole de Franche-Comté Maison de la Rhénanie-Palatinat Cutting & Galvanoforming
FRAC Franche-Comté
2 passage des arts
Besançon 25000
France
Dernière mise à jour le 13 juin 2019