Né en 1970, Guillaume Herbaut est photojournaliste. En 1995, il a été un des cofondateurs du collectif l’OEil Public avant de rejoindre Institute en 2011. Parallèlement à des commandes pour la presse, son travail documentaire le conduit dans des lieux chargés d’Histoire où il interroge les symboles et la mémoire afin d’en révéler les drames invisibles : Tchernobyl, Auschwitz, Nagasaki, etc. et plus récemment le conflit en Ukraine. Ses photographies ont notamment été exposées à Visa pour l’Image mais aussi au Jeu de paume, à la Maison rouge ou encore projetées aux Rencontres
d’Arles. Il a reçu de nombreuses récompenses – dont deux World Press et le prix Nièpce – et a publié six monographies. En 2012, Il a participé à l’Observatoire du photojournalisme organisé par le ministère de la Culture.

Source: 
association CéTàVOIR