« Agir de manière déplacée. Un pas de côté. Contourner le problème ou au contraire l’embrasser. Ouvrir les champs. Dévoyer la technique, inventer des matériaux, ou l’inverse. Mixer, twister, sampler, les formes, les usages, les sens. Se servir du monde comme matière à un grand détournement. »

Cette publication, conçue comme le petit journal de l’exposition « Le Grand Détournement », propose un parcours singulier à travers le secteur design du Fonds national d’art contemporain.

L’exposition, dont le commissariat a été assuré par Juliette Pollet, conservatrice du patrimoine, responsable de la collection arts plastiques du Cnap, et David des Moutis, designer et co-commissaire, se concentre sur la figure du designer au travail, à l’atelier. Elle présente des œuvres, pour la plupart récentes, qui actualisent une histoire aussi vieille que le design, faite de postures expérimentales, critiques et malicieuses.

En miroir à l’exposition, cette publication ménage, par des jeux d’échos, de réflexions et de profondeurs de champ, plusieurs points de vue sur les objets. Elle éclaire le processus de création des designers en compilant des sources d’inspiration, des esquisses et autres étapes de travail ainsi que des arrêts sur image documentant la fabrication et quelques témoignages. L’introduction, conçue avec un appareil critique en forme d'abécédaire labyrinthique, invite le lecteur à créer son propre montage et sa propre trajectoire.

Le design graphique a été conçu par Lionel Catelan.

« Le grand Détournement » est le second volet de la collaboration du Cnap avec la ville de Nancy, visible à la Galerie Poirel du 03 juin au 29 octobre 2017.